Démarche

Gréta Jonckheere

Belge d’origine, Québécoise d’adoption, Gréta tombe en amour avec l’argile à l’âge de 11 ans et rêve d’en faire son métier. Après mille et une vies et plus de trente ans plus tard, c’est au Québec qu’elle décide de réaliser ce rêve.  Après une formation au Centre de Céramique Bonsecours, elle s’installe dans les Laurentides pour y construire son atelier au milieu de la nature.

Ses créations sont le reflet d’un retour aux sources tout comme celui de la mouvance, de l’évolution de la nature et de la vie. La nature l’inspire par ses multiples paradoxes : sa simplicité et sa complexité, sa rigidité et sa douceur, ses couleurs et son blanc uniforme de l’hiver, ses silences et ses bruits. Dans son travail de céramiste, elle aime tout autant le tournage, où la régularité des pièces est le fruit d’une concentration et d’un silence méditatif, que le façonnage où elle peut laisser aller sa créativité et imprégner la terre de son empreinte. Elle aime travailler la porcelaine pour sa pureté et son élégance tout comme les terres colorées pour leur caractère brute naturel.

Aujourd’hui son travail, c’est ça. Demain, elle ne sait pas. Elle souhaite s’offrir la flexibilité nécessaire pour que son travail soit toujours le reflet des changements qui investissent sa vie.

Enseignante de formation, elle ouvre son atelier en 2017 à Morin-Heights, sur le bord du lac Noiret, où elle peut désormais transmettre sa passion dans ce véritable havre de paix. Le contact avec l’argile, elle le considère comme un puissant outil d’ancrage dans le moment présent. Le partager, c’est comme donner un peu d’elle-même aux élèves, un peu d’inspiration pour aller chercher ce bien-être simple, cette paix intérieure qui existe au plus profond de soi.